L'idée m'est venue en regardant la pluie tomber et en repensant une phrase entendue lors d'une réunion sur le développement durable : "l'augmentation de la température terrestre ne signifie pas seulement plus de chaleur mais aussi plus de nuages et donc plus de pluie".

France 19 juillet 2017 :
Nous venons de battre le record national : 46 jours de pluie discontinue, c'est le Royaume-Uni qui détient le record mondial de 63 jours.
Avec ses 9 mois de pluie sur 12, Paris n'est plus la capitale du tourisme et le maire envisage sérieusement d'étudier le projet d'un architecte qui se propose de couvrir une partie de la ville afin de la protéger des pluies continuelles.
Le président de la république vient d'inaugurer le premier waterline. C'est l'Andalousie qui a remporté le tirage au sort pour désigner la première région à en bénéficier. Dès demain, cette région sera irriguée par l'eau française. Un projet pharaonique qui va rapporter à l'état des millions d'euros. Il y a tellement de demandes d'autres pays que la France devrait, d'ici quelques années, devenir un pays aussi riche de les anciens pays producteurs de pétrole.
De plus, la construction de nouveaux waterline fournira des emplois à des centaines de miliers d'immigrés climatiques venus pour la plupart d'Afrique et d'Asie.
Quant aux français, ils ont émigré en masse vers des cieux moins pluvieux.

Vivement que je puisse utiliser à nouveau ma machine à coudre, c'est plus gai !